Témoignage de Marie-Claire



Marie-Claire, bénévole de l'association Paseo, commence à lui rendre visite en mars.Yamina a besoin d'aide au niveau pratique, difficile de faire les courses avec deux enfants en bas âge, pas de voiture, et un lieu de résidence excentré. Une fois par mois, Marie, Yamina et les enfants font les courses en grande surface et passent prendre des colis au Resto du Coeur.Mais surtout, Yamina a besoin de parler, de parler … de la maladie du fils qu'ils comprennent mal. Marie accompagne donc la famille à l'hôpital pour rencontrer le médecin. Et expliquera avec des mots simples, en prenant le temps, la maladie.

Yamina a besoin de parler de sa difficulté à dire non à son bébé de 9 mois qui réclame le sein toutes les 30minutes. Les deux femmes échangent sur le sevrage, la nécessité de la petite dernière de se séparer doucement de sa maman.

Marie vient avec des jeux, aide les deux grandes à faire leurs devoirs … Et elle dit à Yamina en partant : « tu gères bien tes enfants, ils sont très polis ».

Témoignage d'Isabelle,
bénévole depuis 2007

 

Je viens de terminer l'accompagnement de ma deuxième famille  et il me vient en mémoire le soleil dans la voix de Sophie, ses doutes, ses craintes mais aussi sa formidable énergie.Sophie vient de Centre – Afrique, elle est mariée et a trois enfants. Un de ses fils a des troubles du comportement. Nous avons deux cultures  ifférentes, deux langues différentes mais un fil conducteur nous lie, nous sommes maman toutes les deux.Dés le début , j'ai senti que Sophie me présentait comme une amie,elle m' a fait confiance trés vite.Sophie avait besoin de mon soutien, de mon écoute,son fils l'accaparait énormément. Peu à peu ses problèmes sont devenus moins lourds à porter , même si je ne les ai pas résolu.Elle m'a parlé de son pays, de ses coutumes,de sa famille.J'ai mangé des bananes plantins, du poisson, du manioc.

Témoignage de Sylvie :

 

J'accompagne une famille constituée des parents et de trois enfants dont un est  handicapé. La mère est enceinte. Dès les premières visites, les enfants m'accaparent, me racontent leur vie, partagent leurs problèmes à l'école, à la maison entre frère et soeurs… Mme H. me parle parfois avec un naturel désarmant, mais une confiance que je sens vraie : soucis financiers actuels, besoin d'être relogés, vie maritale antérieure, relation de voisinage , différence du « fils »…Le père discret au début, se fait de plus en plus présent, et intervient, avec calme, auprès des enfants. Je me laisse "porter" par l'ambiance. Les parents me posent des questions sur un point précis, la diététique, l'autorité, l'éducation… La maman semble apprécier les moments de tranquilité où elle peut se confier. Je me sens accueillie, attendue, acceptée, et éprouve un réel plaisir à partager ses moments de vie.

Pour lire des témoignages de familles