Je cherchais de l’aide car j’avais des difficultés avec mon enfant le plus jeune, Adem. Il était très agité. C’est les accueillantes du LAPE Gribouille qui m’ont encouragé à demander un bénévole de l’association Paseo. J’étais hésitante car j’entendais des parents du quartier qui disaient qu’il fallait se méfier de Paseo car ils disent que les bénévoles surveillent les familles et racontent ce qui se passe aux assistantes sociales.
J’ai quand même donné suite et rencontré la bénévole Maryse. Au début, j’étais encore un peu méfiante mais très vite j’ai vu qu’elle m’aidait. A chaque visite, Maryse me montrait comment m’y prendre avec les enfants. Elle m’a expliqué qu’il ne fallait pas que je crie, que je m’énerve. Elle m’a expliqué que trop de télévision, c’était pas bon. Elle m’a aidé à voir que j’étais trop strict.
Il y a vraiment eu un avant et un après Maryse au niveau du comportement des enfants.