Laurence Relin, la fondatrice et salariée de Paseo, raconte son histoire.

Qu’est-ce qui m’a poussée à monter l’association Paseo en 2006 ?

En 2001, je suis journaliste pour la télévision française à Londres. Dans le cadre d’un reportage sur les mineurs en prison, j’interviewe la directrice de l’association « The children society » et j’admire son engagement, son professionnalisme, les idées qu’elle défend.

Depuis ce jour, j’ai compris qu’il me fallait cesser d’être journaliste, cesser de parler des autres, pour moi-même me lancer dans l’action. Mon implication dans des émissions sur l’éducation, la famille, l’enfance en danger m’a permis de comprendre que le lien parents-enfants me passionnait.

 

Je suis donc devenue bénévole pour une association à Londres qui s’appelle Home-Start. Cette association est la première association de prévention de la négligence des enfants, elle a 35 ans d’existence et accompagne 20 000 familles.

J’ai rendu visite à une famille en difficultés pendant un an. Quelle rencontre, quelle ouverture, quel sentiment de gratification ! Le jour de la dernière visite, la maman me confie que le mercredi elle était heureuse de se lever car elle savait que je venais.

De retour en France, j’apprends que ce type d’action n’existe pas et que pourtant la demande est grande. Le projet de l’association naissait. Afin de faciliter mon changement professionnel, j’ai repris le chemin de l’Université et j’ai obtenu en 2005 un Master en Développement Social et en Intermédiation. Après la formation, je trouve des professionnels qui croient au projet et ensemble nous montons Paseo.

 
La premiere famille que j’ai accompagnée à Londres

Aujourd’hui, je suis donc salariée à temps partiel d’une petite association à Nîmes. Notre Présidente est une professionnelle de l’action sociale qui croit dur comme fer que les bénévoles ont leur place auprès des familles.

Pour connaître la constitution du  Conseil d’Administration aujourd’hui.

Le premier Conseil d’Administration : en partant du bas et de la gauche : Ghislaine, Laurence. Au dessus en partant de la gauche : Véronique, Safia et Sophie